Plaisirs – les maisons de Ralph Lauren

THE AMERICAN WAY OF LIFE


La marque Ralph Lauren vient de fêter ses cinquante ans. Un demi-siècle proposant une vision de l’Amérique cinématographiée qui a conquis l’univers de l’homme, de la femme, de l’enfant et de la maison. Depuis 1983, Ralph Lauren imagine des collections pour aménager nos intérieurs, en véritable prolongement de l’esthétique chère à Ricky et Ralph. Leur appartement de Manhattan, le beach house de Montauk, le ranch RRL dans le Colorado, la villa à La Jamaïque ou le manoir de Bedford reflètent leur art de vivre et l’expérience Ralph Lauren, jonglant entre pièces vintage et collections de la marque. Sans oublier le quartier général de Madison Avenue. On vous embarque pour faire le tour du propriétaire.

AMERICAN DREAM

R

alph Lauren a construit un empire. Parce qu’il ne trouvait pas de cravates larges à rayures à l’époque où elles se portaient fines, il décida de fabriquer les siennes. Il les vendait dans des magasins où il débarquait en Morgan roadster avec un style qui lui était déjà propre. Ses vêtements reflètent cet art de vivre oscillant entre les grands mythes américains et l’école du style anglais. Ils ont conquis le monde. Il en va de même pour ses demeures.

Ses maisons reflètent les visages  d’une Amérique rêvée, du business office de Manhattan à la villégiature « JFK » à Long Island en passant par le ranch du Colorado. Décorées avec goût et soin, elles sont le parfait prolongement de la vision de Ralph Lauren sur sa manière de vivre. Le clan familial, la force de l’héritage, la connaissance historique, les objets de collection et bien sûr la transposition de son style vestimentaire sur la décoration et l’aménagement.


I came at everything with a sense of how I would want to live. My wife, Ricky, and I were shopping for things for our apartment, and all the sheets were very feminine and covered in roses. I wondered, Why can’t I get something masculine? So I took the Oxford cloth we were using to make shirts, turned it into bedding, and sewed buttons down the side of the pillowcases.

_ Ralph Lauren.


Manhattan

« Simple, almost primitive desire for clean, open space ». Voilà ce que souhaitaient Ralph Lauren et sa femme Ricky pour leur duplex sur la Fifth Avenue. Beaucoup de blanc, la lumière est apportée par de grandes fenêtres, les anciennes chambres des enfants ont été réaménagées, résultat : un joli cocon moderne pour recevoir face à Central Park.

crédits : Elle Decor

Bedford

Le manoir de Bedford, dans l’état de New York, à une heure de Big Apple est le refuge familial des Lauren et la demeure qui caractérise le mieux l’image du gentleman américain que la marque incarne. Une imposante bâtisse de 1500 m2 construite en 1919, posée dans un bois de 100 hectares. La décoration respire la Nouvelle-Angleterre, les codes des châteaux anciens et la touche Ralph Lauren qui mixe pièces vintage et objets de ses propres collections.

Un manoir comme on en rêve à la campagne avec un cour en graviers pour une arrivée en classic car, des chevaux (promenade en forêt oblige), un grand feu de cheminée, une bibliothèque confortable. Aux beaux jours, on profite de la belle terrasse et de sa table parfaitement dressée avant d’aller se prélasser au bord de la piscine en pleine nature. Le dressing des hôtes du manoir ressemble aux magasins de la marque ; sweaters en cachemire, blazers en tweed, bottes en cuir…

On y accède par un hall d’entrée assez dépouillé aux murs blancs. Table massive et portraits entourent d’imposants bouquets de fleurs dans les tons crème et lilas. On arrive ensuite dans la bibliothèque richement décorée, aux couleurs chatoyantes. Murs en acajou, fauteuils club, tableaux imposants d’animaux et de grands hommes.

À droite se trouve la salle à manger, son immense table George III, des couverts en vermeil et des murs chargés de peintures et de dessins tendus sur un velours vert profond. Une partie du premier étage est occupé par un salon anglais classique. La table centrale se trouve sous un lustre en cristal d’Osler. Ralph Lauren aime les pièces aux couleurs profondes, les boiseries en acajou, les meubles géorgiens et les tapis persans. Le tartan trouve sa place sur les murs, les coussins et les plaids.


crédits : © 2003 the Condé Nast Publications

Colorado

Bienvenue au ranch RRL ! Le lieu qui incarne peut-être le plus Ralph Lauren himself. Il a donné son nom à la marque du groupe proposant un savant mélange de pièces vintage et d’inspiration workwear, Far West ou Prohibition. RRL incarne les mythes de l’Amérique du cinéma, de Gary Cooper à John Wayne en passant par Robert Redford ou de Niro. D’une étendue de plus de 6 000 hectares, RRL ranch est la quintessence du Far West américain, avec son chalet en rondin, sa décoration indienne, son tipi, ses lacs et ses animaux sauvages.

Afin de vivre au plus près de la nature, RRL est aménagé avec plusieurs dépendances autour du bâtiment principal ; une grange pour organiser des dîners, des remises transformées en chambre d’hôtes, un tipi familial pour dormir à la belle étoile, une caravane Airstream pour les invités de passage. Tous se retrouvent ensuite dans la salle de cinéma pour savourer le Far West sur pellicule.

crédits : AD magazine

Jamaica

La villa des Lauren près de Montego Bay à La Jamaïque se compose de deux résidences :  une villa face à la mer avec son couloir de nage et son extérieur bleu marine et blanc ; une autre, en retrait, d’inspiration coloniale, noyée dans la verdure. A l’intérieur, elles prennent des allures de colonie anglaise avec du mobilier en rotin, des chinoiseries en porcelaine et des miroirs exotiques et une véranda luxuriante accueillant un bassin de nage…

“We made the house what it should be, it’s in the spirit of Round Hill, very quiet, very elegant.”

crédits : 2007  the Condé Nast Publications.

Montauk

Ralph Lauren incarne une certain idée du style Ivy League et sa déclinaison preppy. Il se devait donc d’avoir un pied-à-terre à Long Island, tout comme le clan Kennedy. Son beach house de Montauk ne déroge pas à l’esprit de la marque. Une villa discrète en bord de mer avec son court de tennis, sa piscine au milieu de la verdure dense et sa décoration simple articulée autour des bois clairs. Une maison pour des vacances sportives et saines – on y trouve même une pièce pour se changer avant de faire du voilier.

We made the house what it should be, it’s in the spirit of Round Hill, very quiet, very elegant.

_ Ralph Lauren.

crédits : Elle Decor.

Madison Avenue

Retour à New York, au le quartier général de la marque. Un grand salon parsemé d’objets d’art et de livres qui inspirent le créateur, comme cette maquette d’avion des années 50 suspendue au plafond.

I came at everything with a sense of how I would want to live.

_ Ralph Lauren.

crédits : AD magazine.

Hommage à l’art de vivre selon Ralph Lauren avec notre sélection.


BLAZER CROISÉ

Laine bleu marine
385 euros.

CRAVATE CLUB

Laine
55 euros.

CHEMISE

Flanelle de coton indigo
100 euros.

TASSELS

Suède châtaigne
295 euros.

Partager

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *