Style – Regardons par la fenêtre avant de se vêtir !

AVRIL-MAI, VIVE LE « PRÉ-TEMPS »


Quel temps fait-il aujourd’hui ? Quel temps fera t-il demain ? Les mois d’avril et de mai déstabilisent notre vestiaire et les choix dans notre garde-robe. Un jour le soleil d’été domine, le lendemain une pluie fraîche d’automne fait rage. Alors, je mets quoi ?

On nous a vendu de la chaleur, des rayons de soleil et un ciel bleu et vous l’exigez ! Marre du style hivernal et de la parka qui tient chaud, la légèreté des tenues est de mise au printemps. Normalement.

Sauf que le printemps est versatile. Il faudrait l’appeler le « pré-temps » car tout n’est que « pré-chose » dans ce climat changeant ; presque chaud, presque beau. Mais aussi presque froid, presque moche…

Voici cinq réflexes vestimentaires pour traverser les aléas printaniers avec un peu de style sans s’enrhumer ni mourir de chaud.

 

RANGEONS LA FLANELLE, MAIS PAS TROP LOIN

Vos pantalons en flanelle vous ont permis de traverser l’hiver avec style et confort, ne les ranger pas tout de suite même si vous lorgnez déjà sur cette petite toile de coton légère dans les tons mastic ! Ce sera parfait si le soleil pousse le mercure vers les 18 degrés au milieu de l’après-midi. Mais si le thermomètre bloque sur un 13 degrés tout mouillé (oui, la pluie aime le printemps), vous serez content d’enfiler un pantalon en laine grise. Y compris pour votre blazer, bien confortable sur votre chemise. Car oui vous avez retiré votre cardigan, c’est le printemps et il fait frisquet !

To Catch a Thief – Cary Grant, 1955


Pantalon en laine sèche

Pantalon en laine sèche
190 euros

Veste droite Due en laine nattée
320 euros

Pantalon en flanelle de laine
190 euros


 

LE SWEATER EN LAINE, TOUJOURS !

Ah la laine ! Non cette matière n’est pas réservée à l’hiver quand on parle de pull. Elle régule la température comme personne même sous le soleil. Le coton lui tient froid au moindre frimas. Préférez toujours emporter dans vos bagages un sweater en laine comme un Shaggy ou un St James plutôt que le sweat en coton. Et il se tiendra toujours mieux au fil du temps.

John Fitzgerald Kennedy non loin de Martha’s Vineyard


 

Pantalon en coton élasthanne
Mastic

170 euros

Shaggy sweater
Laine Shetland grise
170 euros

 

Chemise Gianni
coton Oxford bleu ciel

89 euros

 


LE LIN N’EST JAMAIS LOIN

Nous aimons le lin en été pour ses qualités thermiques mais aussi (et surtout) pour son aspect vivant. Une matière qui se froisse dirons avec dégoût certains, une matière qui se patine et qui donne l’aspect porté et vécu d’un produit comme un bon vieux jeans nous clamons. Elégance désinvolte. Mais il faut qu’il fasse chaud ! Alors profitez des premiers rayons du printemps pour enfiler une veste de lin, elle sera agréable dans les bureaux à 24 degrés et à la terrasse des cafés chauffées. N’oubliez pas de porter par-dessus votre field jacket ou un raincoat pour ne pas subir la fraîcheur du soir !

 


Carlos Castillo, Man 1924


Veste Due en lin
Tabac
350 euros

Pantalon en coton élasthanne
Bleu marine
170 euros

Parka Larry en coton Ventile®
Olive
385 euros


 

SORTIR A DÉCOUVERT, JAMAIS.

Le gros souci avec le printemps, c’est qu’on se croit déjà en été dès les premiers rayons ! Erreur grave ! Alors non, il n’y a pas de honte à porter une écharpe encore. Evitez le 100% cachemire « cocotte minute », privilégiez les mélanges avec de la soie, du lin ou du coton. Ne sortez pas simplement en veste de costume ou blazer. Prenez votre raincoat, votre parka et glissez votre doudoune sans manches dans votre tote bag ou sous la selle de votre scooter. Indispensable pour avoir chaud mais pas trop dans vos déplacements. Idem pour vos souliers en veau-velours, à ne sortir uniquement si le beau temps est certain.


Gilet réversible Dany
Laine froide/nylon
250 euros

Echarpe à carreaux
Cachemire/lin
90 euros

Raincoat Camplin
polyamide déperlent
380 euros


 

Partager

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *